Université Nationale d'Architecture et de Construction D'Arménie

Université Nationale d'Architecture et de Construction D'Arménie

NOUVELLES VOIES DE COOPÉRATION

Sur la proposition de l’Université nationale d’architecture et de construction d’Arménie, une rencontre a eu lieu entre l’UNACA, le Comité de développement urbain de la RA, l’OBNL “Service régional de protection sismique” du Ministère des situations d’urgence de la RA, le Comité cadastral de la RA, l’Institut Nazarov de géophysique et de sismologie d’ingénierie de l’ASN de la RA.

La direction de l’UNACA dans la personne du recteur, docteur en sciences techniques, professeur Y. Vardanyan, le directeur par intérim de l’OBNL “Service régional de protection sismique” du Ministère des situations d’urgence de la RA Sos Margaryan, le directeur de l’Institut Nazarov de géophysique et de sismologie d’ingénierie de l’ASN de la RA John Karapetyan et le chef du service de contrôle interne du Comité du cadastre de la RA Artur Stepanyan étaient présents à la rencontre. La question de la coopération avec l’Institut international de génie parasismique et de sismologie (IIEES) d’Iran était le thème de la rencontre. Les parties ont présenté et discuté leurs propositions, en esquissant les voies possibles de coopération :

· Examen et certification de l’état technique des bâtiments et des structures,

· Modélisation des catastrophes et risques possibles dans les grandes communautés (Erevan) et élaboration de scénarios sismiques,

· Élaboration de macro- et micro- cartes sismiques,

· Mise à jour des normes de construction de la RA,

· Formation de spécialistes académiques et pratiques,

· Production conjointe des équipements professionnels,

· Participation conjointe au concours des thèmes de la recherche scientifique en soutien à la recherche avancée dans le cadre du financement contractuel des activités scientifiques et techniques organisé par le MESCS de la RA,

· Mise en place de systèmes régionaux de surveillance des tremblements de terre (REMS) et élaboration d’un système d’évaluation rapide des dommages et des pertes.

L’université s’est manifestée comme partie initiatrice. Pour la première fois, les représentants de toutes les parties professionnelles, réunis autour d’une table, ont entamé une coopération importante, qui sera fixée sur la proposition de M. Vardanyan par la signature d’un mémorandum.

Dans son discours, le recteur a noté qu’une coopération très importante est en train de démarrer et l’université est prête à utiliser tout son potentiel pour obtenir des résultats. Les parties ont convenu de compiler leurs propositions et d’organiser dans un proche avenir une rencontre en ligne avec l’Institut international de génie parasismique et de sismologie d’Iran, qui sera suivie de la signature du mémorandum.

 253 просмотров всего,  1 просмотров сегодня

13.05.21

 254 просмотров всего,  2 просмотров сегодня