Université Nationale d'Architecture et de Construction D'Arménie

L’UNACA PARTICIPE À UN PROJET INTERNATIONAL IMPORTANT

À l’invitation de l’Institut international de sismologie et d’ingénierie sismique (IISIS) du Ministère des Sciences, de la Recherche et de la Technologie de la République islamique d’Iran, l’Université nationale d’architecture et de construction d’Arménie, en tant que université partenaire, le 27 juin de l’année en cours, a participé à la rencontre virtuelle sur “l’Étude sur la faisabilité de la création des systèmes de monitoring sismique et de l’élaboration d’un système régional d’évaluation rapide des dommages et des pertes en Asie Centrale et Occidentale”.

Les représentants de l’UNACA étaient : Vardges Edoyan, vice-recteur aux relations internationales, Manuk Barseghyan, vice-recteur aux travaux scientifiques, Tigran Dadayan, chef de la Chaire des structures de construction, Armen Minasyan, conseiller du vice-recteur aux relations internationales et Sos Margaryan, directeur par intérim de l’OBNL “Service territorial de protection sismique” du Ministère des situations d’urgence de la RA.

Selon l’accord signé entre l’Institut international de sismologie et d’ingénierie sismique (IISIS) du Ministère des Sciences, de la Recherche et de la Technologie de la République islamique d’Iran et l’UNESCO, le “Centre régional d’éducation et de recherche de la gestion des risques sismiques et de la stabilité de l’Asie occidentale et centrale” a été créé à l’institut mentionné, dont les principaux objectifs sont :

· Mener des recherches dans des domaines clés de l’atténuation et de la gestion des risques sismiques, ainsi que des élaborations, afin de mieux comprendre les risques posés par les tremblements de terre,

· Aider à l’élaboration et au développement de la politique d’atténuation des risques de catastrophe, en prenant des mesures telles qu’aider les gouvernements à élaborer des politiques d’atténuation des risques et de l’impact de catastrophe, y compris la diminution des risques, la préparation, l’évaluation des besoins post-catastrophe, l’étude des dommages, les missions de reconnaissance post-catastrophe, l’évaluation des pertes physiques, opérationnelles et économiques, des conséquences sociales des catastrophes et la planification des mesures de réhabilitation et de protection des zones touchées par les catastrophes,

· Promouvoir l’éducation et la formation à différents niveaux pour le transfert de connaissances sur la gestion des risques sismiques,

· Aider à l’élaboration, à la mise en œuvre et à l’amélioration des règlements techniques, des normes et des guides dans le domaine de la réduction des risques de catastrophe,

· Réaliser l’étude et l’élaboration des méthodes avancées, de la technique et des outils d’évaluation de la perte sismique, de la réaction rapide, de l’aide aux décisions,

· Promouvoir la culture de prévention des risques et de sensibilisation de la communauté à travers des séminaires, des entraînements, des débats et d’autres événements, ainsi que des publications,

· Fournir des services : consultation, études expérimentales, conseils techniques, etc.,

· Participer à des partenariats et réseaux régionaux, consacrés à la collecte et à la diffusion d’informations pertinentes sur la réduction et gestion des risques sismiques.

Étant donné que notre pays se trouve dans une zone à haut risque sismique, les coopérations internationales, la participation effective aux événements, ainsi que l’application de l’expérience internationale actuelle sont très importantes.

 217 просмотров всего,  1 просмотров сегодня

06.08.21

 218 просмотров всего,  2 просмотров сегодня