Université Nationale d'Architecture
et de Construction D'Arménie

Université ayant l'accréditation européenne

Université Nationale d'Architecture
et de Construction D'Arménie

Université ayant l'accréditation européenne

RÉTROSPECTIVE DE L’ANNÉE ET JOYEUSES FÊTES

La fin de l’année suppose qu’il est le temps de résumer l’année, de collecter des activités et des événements. Cette tradition est également la raison de combler l’écart dans la prochaine année, de clarifier les tâches et de répondre à la nouvelle année avec des attentes et des émotions positives.

A notre université, sans presque aucune exception, l’année commence avec une note positive. L’année 2017 a démarré avec la nouvelle de France. Il est devenu connu que le diplôme arménien d’architecte de notre université est de nouveau reconnu en France équivalent au diplôme d’État français pour cinq ans. La collaboration avec l’Europe est l’une des orientations clés de notre université et, sans aucun doute, a des bases solides. Nous sommes forts et compétitifs avec nos relations internationales, nos accords de coopération avec les meilleures universités, nos visites mutuelles et nos prix.

Ainsi, l’année a commencé avec l’accord signé entre l’UNACA et l’Université Polytechnique de Valence, selon lequel des échanges d’étudiants et de professeurs seront réalisés, ce qui donnera l’opportunité d’obtenir une qualification éducative de deux niveaux en gestion de projet liée au patrimoine culturel et aux technologies de geoinformation.

D’autres questions de coopération ont également été discutées avec l’Université technologique de Częstochowa en Pologne, où le recteur Gagik GALSTYAN et le chef de la Chaire d’Urbanisme Zara MAMYAN sont partis.

Le plus important était l’accord signé au mois de septembre entre l’UNACA et l’Université d’État d’économie d’Arménie. L’accord était l’événement de départ du programme de formation de master «Gestion des projets» dans le domaine du tourisme et de l’immobilier sur la base de l’accord signé déjà entre les 3 universités. Le ministre de l’Education et de la Science Levon MKRTCHYAN était présent lors de la cérémonie.

L’initiative était sans précédent en sens qu’elle implique deux universités arméniennes et une université étrangère. Selon lui, ce projet est la preuve que l’Arménie continue d’être dans le domaine de la promotion de l’éducation.

L’année a été généreuse en termes de prix et de récompenses sur les plateformes internationales. Le Recteur Gagik GALSTYAN, le chef de la Chaire d’IGISG Mher SEDRAKYAN, le chef de la Chaire de TOPC Vardges GRIGORYAN ont été récompensés de diplômes et de médailles départementales par l’ordre du ministre de la Défense, dans le cadre de la coopération militaro-technique arméno-russe, ainsi que la coopération active avec le ministère de la Défense de la RA. Le vice-recteur aux affaires académiques de l’UNACA Arkady BARKHUDARYAN et l’artiste émérite d’Arménie Hrant TADEVOSYAN, professeur à notre université, ont rejoint les rangs des membres de l’Académie russe des sciences naturelles en tant que membres étrangers représentant la partie arménienne. La même année, Hrant TADEVOSYAN a également reçu la médaille d’or Fridtjof Nansen. A l’occasion de la Journée des architectes, Sargis TOVMASYAN, le doyen de la Faculté d’architecture, a reçu la médaille d’or du maire d’Erevan pour sa gestion à long terme et son travail scientifique et pédagogique en architecture et développement urbain.

Tout au long de l’année le succès a également accompagné nos étudiants. Nous sommes revenus avec des diplômes de 1er et 2e degré du concours de conceptions architecturales international annuel «Zolotaya ArkhIdeia» qui s’est tenu à l’Université d’Etat d’Architecture et de Construction à Tioumen, en Russie.

Nos architectes et designers sont revenus avec 23 diplômes de première classe, 13 diplômes de deuxième classe et des prix spéciaux du 26e Salon international d’architecture, de design et d’art, qui s’est tenu à Ekaterinbourg.

Les étudiants de notre université ont été également évalués à leur propre école. Le recteur Gagik GALSTYAN a annoncé l’an dernier la bourse au nom de l’ancien étudiant de notre université et héros de la guerre de quatre jours d’avril, Adam SAHAKYAN. Il a été décidé que la bourse sera accordée à trois étudiants qui ont servi dans l’armée arménienne ou participé à la guerre de quatre jours. Les noms des gagnants ont été annoncés en mai : Taron HAYRAPETYAN, Hayk GEVORGYAN, Vahan HARUTYUNYAN. En été, a été annoncé le nom de l’étudiant primé de l’historien lituanien, du critique d’art Yurgis BALTRUSAÏTIS. Le prix a été décerné à l’étudiante de la Faculté d’architecture Shogher KHACHATRYAN, dans la nomination «Préservation et restauration du patrimoine architectural historique», organisée conjointement par la Fondation «Petros ALOYAN», l’Ambassade de Lituanie en RA et notre Université.

Sur les traces de la 9e Conférence internationale «Architecture et construction – les problèmes actuels », la délégation de l’Université s’est rendue à Batoumi. Après Jermuk, Pékin, Częstochowa, Saint-Pétersbourg, Ostrava, Erevan, le tour était à Batumi. A l’Université d’Etat Shota Rustaveli s’est tenue la conférence régulière.

L’année a été particulièrement importante pour la création du consortium d’universités architecturales «Une zone et une voie» à l’Université de Construction et d’Architecture de Beijing, en présence du recteur de notre université Gagik GALSTYAN et du vice-recteur aux affaires financières et économiques Marina GHAZARYAN.

Mais en même temps nous sommes toujours prêts à accueillir. Au cours de l’année passée, nous avons également eu de nombreux invités, propositions et classes de maître.

En automne nous avons accueilli les professeurs de l’Université d’État de New Jersey Rutgers Ali MAHER, Mohsen JAFARI, Vahan TANAL, David MIKAYELYAN et Matthew JOKAYTS, qui ont donné une série de conférences pour la grande masse de professeurs et d’étudiants dans le cadre de la coopération entre notre Université, «La Fondation du secours arménien» et «L’Association des ingénieurs et des scientifiques des arméniens de l’Amérique».  

Nous avons également accueilli les membres de la délégation ukrainienne, qui a présenté la conférence internationale intitulée «1030e anniversaire de l’acceptation du christianisme en Russie de Kiev » et le symposium international intitulé «Cathédrale Sainte-Sophie de Kiev».

L’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon en Arménie Eiji TAGUCHI a également remarqué la possibilité de la coopération avec notre Université. Eiji TAGUCHI a souligné qu’en Arménie on sent le souffle non seulement du patrimoine architectural arménien, mais également celui de la région, ce qui est un élan intéressant pour la coopération.

Sauf les réalisations et succès, l’université a eu une grande perte. Albert SOKHIKYAN, architecte honoraire, designer, peintre, sculpteur, chef de la Chaire de dessin, de peinture et de sculpture est décédé à l’âge de 69 ans. Les élèves, en gardant sa mémoire en vie, ont organisé une exposition consacrée à l’anniversaire d’un maître, où chaque photo portait sur la vie du maître, la journée passée à l’université et les expériences partagées avec les élèves.

L’année a été marquée par un événement significatif. Le 15 décembre, après deux mois de travail acharné et dévoué, l’entreprise de construction «Horizon-95», sous la direction du Recteur de l’UNACA, le président de l’Association des constructeurs de la RA et le directeur général de l’entreprise de construction «Horizon-95» Gagik GALSTYAN, a achevé la première étape de la construction de la zone économique libre «Meghri». À la cérémonie d’ouverture de la ZEL «Meghri » ont participé le premier ministre Karen KARAPETYAN, le ministre du Développement économique et de l’investissement Suren KARAYAN, le ministre de l’Agriculture Ignati ARAKELYAN, le gouverneur régional de Syunik Vahe HAKOBYAN, qui, mettant en évidence l’importance de la zone dans le contexte du développement économique, ont noté que dans une courte période de temps la zone est devenu réalité grâce au travail acharné et infatigable du constructeur émérite Gagik GALSTYAN.

Ainsi, avec les réalisations et les pertes, chaque jour et chaque année qui suit fait naître quelque chose de nouveau : une nouvelle vie et de nouveaux succès. Nous célébrons le Nouvel An avec cette idée, en espérant qu’il sera meilleur, paisible et prospère.

 

30.12.17

46 vues totales, 0 vues aujourd'hui